Site Loader

SEO est l’abréviation de « Search Engine Optimization ». Pour simplifier, il s’agit de tout ce que l’on peut faire pour qu’un site web obtienne les meilleures positions dans les moteurs de recherche. Avant qu’une page puisse être trouvée par les moteurs de recherche, elle doit être « récupérée » par un crawler de moteur de recherche et ensuite intégrée dans l’index. Ce n’est qu’à ce moment-là que le classement, c’est-à-dire la sélection et le tri des résultats de recherche pour une requête de recherche, peut avoir lieu. Pour que ces étapes fonctionnent sans problème, le référencement SEO est nécessaire.

Crawling

Pour que le crawler puisse trouver toutes les pages importantes, il ne doit pas y avoir de blocages techniques qui l’empêchent. Par exemple, les pages doivent être accessibles et valides. Le robots.txt doit être correctement configuré et ne doit pas exclure les pages importantes de l’exploration. Il est important que le crawler puisse également lire les contenus pertinents. C’est surtout l’utilisation de JavaScript qui peut poser problème.

Les experts comme cette agence de référencement à grenoble recommandent qu’il faut également structurer son site web de manière à éviter les niveaux de clics élevés. Dans l’idéal, les utilisateurs et les robots d’indexation ne devraient pas avoir à cliquer plus de trois fois à partir de la page d’accueil pour accéder à une page pertinente. Si une page est cachée en profondeur, les robots risquent de ne pas la trouver du tout. En règle générale, les pages avec un niveau de clics élevé sont plus difficiles à exploiter que les pages avec un niveau de clics faible. Cela peut avoir une influence sur le classement ultérieur.

Si l’on exploite un site accessible en plusieurs langues, il faut également s’assurer que les différentes traductions sont reliées entre elles par des annotations hreflang. Cela aide également les robots d’exploration à naviguer dans une page complexe. Pour s’assurer qu’ils trouvent vraiment toutes les pages, il est conseillé, de créer un sitemap XML dans lequel toutes les pages indexables sont répertoriées. Ce sitemap est référencé dans le fichier robots.txt et est ainsi accessible aux robots d’indexation.

Le contenu non pertinent ou ancien devrait être supprimé au lieu de rester sur la page, dans la mesure où il ne reçoit pas de backlinks. Il en va de même pour les liens. On évite ainsi au crawler et à l’utilisateur de s’occuper inutilement de pages obsolètes et on économise ce que l’on appelle le budget de crawl. En une phrase : le propre site devrait toujours être techniquement propre, soigné et actuel.

Ranking

Vous voulez donc produire un contenu pertinent qui attire les visiteurs adéquats et qui, dans l’idéal, se positionne entre 1 et 3 sur Google. Cela semble simple, mais cela ne l’est pas. Pour trouver ce qui intéresse les utilisateurs, il faut faire beaucoup de recherches, notamment pour trouver les bons mots-clés. Voici ce à quoi il faut faire attention. D’un point de vue marketing, il faut se poser les questions suivantes : Combien de personnes recherchent un certain produit ? Avec quels termes le font-ils ? Sur quel terminal ? Quelles sont leurs questions et leurs problèmes ? Quand et où cherchent-ils quel produit ?

Les mots-clés sont un élément essentiel pour répondre à ces questions. Les mots-clés sont plus que des termes isolés qui correspondent à ton propre produit. Avec les bons mots-clés, vous créez un cadre de contenu qui assure un contexte clair. Les backlinks sont tout aussi importants pour le ranking. Mais il faut d’abord s’intéresser aux mots-clés, car la nature des backlinks fait qu’on ne peut pas forcément les influencer soi-même.

Mots-clés à courte traîne vs mots-clés à longue traîne

Il est certes très motivant d’optimiser le contenu sur des mots-clés qui sont recherchés des milliers de fois chaque mois. Mais même les petits termes de niche peuvent être très précieux s’ils cachent un groupe cible actif qui sait exactement ce qu’il recherche.

On ne peut pas dire qu’il est mieux ou moins bien d’optimiser sur des mots-clés à courte ou longue traîne. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Alors que les mots-clés à courte traîne ont un volume de recherche plus élevé, la difficulté d’être placé sur la première page de Google pour un mot-clé est souvent plus faible pour les mots-clés à longue traîne. Et le taux de conversion est plus élevé, car l’intention de recherche des utilisateurs est plus claire.

Inversement, les utilisateurs d’un moteur de recherche ont d’autant plus de succès lorsqu’ils effectuent une recherche concrète.

Mappage de mots-clés

Les textes ne sont pas lus de la même manière sur un ordinateur ou un smartphone que sur un support papier. C’est surtout une structure prononcée avec de nombreux titres, listes et numérotations. Il en va de même pour les balises HTML et une structure de contenu bien pensée.

Un formatage prononcé est extrêmement important pour tout type de contenu afin de répondre aux aspects SEO. Le mappage de mots-clés consiste à les classer par thème et par intention de recherche. Comme sur une carte, des nœuds apparaissent pour représenter les différentes pages de votre site web.

En outre, il est recommandé de passer en revue les pages de résultats de recherche (« SERPs ») pour chaque mot-clé important afin de se faire une idée du type de contenu le plus approprié. Ou en d’autres termes : Que puis-je faire pour que le contenu de ma page soit meilleur que celui de toutes les autres pages qui se classent actuellement pour le mot-clé choisi ? Celui qui se pose de telles questions travaille tout de suite plus efficacement.

Le SEO est une tâche permanente

Cela signifie avant tout que le SEO n’est pas quelque chose que l’on fait une fois et que l’on ne refera plus jamais. Seuls les sites web optimisés en permanence peuvent bénéficier d’un affichage durable en tête de liste sur Google. C’est pourquoi de nombreuses entreprises ont créé des emplois spécifiques et mis en place des équipes dédiées. Parallèlement, le SEO reste un service d’agence classique. En effet, il regroupe les connaissances et l’expérience. Un contenu optimisé doit posséder au moins ces quatre caractéristiques : accessible et bien conçu, unique et bien écrit, structuré et bien construit, orienté vers le groupe cible et pertinent en termes de contenu.

Ainsi, le crawl des moteurs de recherche devient un jeu d’enfant. Ne l’oubliez pas : Le crawl précède l’indexation. Ce qui ne peut pas être crawlé ne sera pas non plus affiché dans les résultats de recherche Google. L’objectif de toute mesure de référencement est d’obtenir un bon classement.

webcomprovence

à propos!

auteur du blog

Salut! je m’appelle Martin j’ai 25 ans et je suis étudiant en Web marketing et management. Je suis en parallèle un rédacteur, j’adore parler de plusieurs sujets et en particulier les sujets qui se rapporte au web en général.

Je parle dans mes articles de tout ce qui se rapporte aux nouveautés du domaine. N’hésitez pas à checker constamment mon blog, vous trouverez toujours un contenu nouveau.